Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal d'un chat noir

Journal d'un chat noir

j'pose les bases, j'ai des TCA et pas envie de vivre.


Ma perte de poids

Publié par chat noir sur 7 Novembre 2015, 17:06pm

Catégories : #TCA, #pour m'apprivoiser

Ma perte de poids

Je préviens, l'article va être un peu long.

On va poser la base des bases : je mesure 1m73 depuis environ 5 ans. J'ai fini ma croissance.

J'ai une morphologie qui fait que j'ai tendance à stocker la graisse super facilement, du coup depuis que je suis toute petite j'ai de la brioche et des bons cuisseaux.

Du coup j'ai eu droit à pas mal de petites remarques, genre ma tante qui me fait "tu devrais faire attention" ou alors au collège les garçons "eh regardez elle est enceinte" ou alors "dis, c'est qui le père" enfin bref, on s'en fout c'est pas le plus important. J'ai toujours été boulotte.

 

En 2010, de septembre à octobre/novembre j'ai eu une période où j'étais ultra stressée, du coup je mangeais pratiquement rien, ni au petit déjeuner, ni au déjeuner, encore moins au goûter ou au dîner. Je mangeais quand même hein, mais genre de la salade et des yaourts. Tout ce qui était chaud ou consistant je pouvais pas y toucher, ça me donnait la nausée. Parfois rien que les odeurs me coupaient l'apétit, pourtant j'avais faim, mais dès que je me retrouvais à proximité de nourriture, j'avais envie de vomir. Du coup j'ai dû perdre pas mal de poids à ce moment là, sauf que c'était pas vraiment ma préoccupation principale. Mais je me suis pesée, je ne sais plus pour quelle raison, et j'étais à 56 kilos environ. Corpulance plus ou moins normale, j'étais pas en surpoids déjà, mais j'avais du bide et les cuisses qui frottent.

Les cuisses qui frottent ça a toujours été ma bête noire. Depuis toute petite j'ai ce problème, surtout à la plage, irritations à cause du sable et l'eau de mer, puis en grandissant irritations à cause de l'épilation. En plus je trouais tous mes pantalons à ce niveau là, je vous raconte pas la honte. Même si j'en avais pas l'air (à en croire les dire de mes proches mdr), j'étais grosse.

Plus tard dans l'année, mon stress s'est calmé, du coup j'ai recommencé à manger normalement etc, alors forcément j'ai repris du poids.

En 2011 j'ai commencé la phase sérieuse de ma dépression (j'en parlerai pas aujourd'hui parce que c'est pas le sujet), en octobre, puis il s'est passé un truc qui fait que tout allait mieux, donc jusqu'ici je faisais pas gaffe à mon poids, j'étais bien dans ma tête et bien dans mon corps.

En janvier 2012 tout s'est écroulé, j'ai replongé dans mes idées noires et plus profondément encore dans la dépression. Je me suis rendu compte que je pesais 63 kilos. Uf. Le choc était de taille. Du coup j'ai arrêté de manger. Au self, je prenais que l'entrée et le dessert, chez moi je faisais genre j'avais des devoirs pour vite quitter la table, et le week end je mangeais juste RIEN. Genre mon dernier repas datait du vendredi soir et jusqu'au lundi matin j'avalais rien. Peut-être juste un café le matin, et encore je suis pas sûre. Du coup j'étais dans un état lamentable, plus aucune force, tout le temps fatiguée (du coup je dormais dans les 15h par nuit, fatigue de la semaine + jeûne ça pardonne pas), j'avais froid, je pouvais pas bouger, enfin bref, j'étais une énorme loque. Puis d'un coup, à la fin de l'année j'ai eu l'illumination du Christ, je me suis dit que j'en avais marre d'être triste alors j'ai occulté mes idées noires. Et j'ai repris une vie normale.

Ce qui fait qu'en 2013 je pesais 68 kilos. J'étais une putain de grosse vache. Et ça se voyait. Ma tête avait littéralement une forme de poire, j'avais un double menton, des seins énormes, des bras de charcutière, des bourrelets, pas des poignées mais des ANSES d'amour, des cuisses de truies et des mollets boudinés. J'étais un monstre de graisse. ça me faisait chier, mais pas plus que ça. Y a juste au mois de mai que j'ai pété un boulon et où je suis rentrée dans la boulimie. Bon bon. Mais ça m'a pas fait perdre de poids.

J'ai commencé à perdre du poids quand j'ai déménagé avec mon meilleur ami. Vu qu'on faisait les courses avec nos sous, on achetait pas de superflus, on faisait les courses juste pour la semaine, et puis même, on avait une alimentation saine, du coup juste en arrêtant de grignotter entre les repas et en ayant une alimentation équlibrée j'ai perdu cinq kilos (retour à 63 kilos), et c'est pas rien.

Au printemps 2014 je me suis mise au sport et j'ai perdu trois kilos supplémentaires. Ce qui fait qu'en juin je pesais 60 kilos. J'ai perdu sainement huit putain de kilos. Début août je me suis fait enlever les amygdales, convalescence d'un mois, où je devais manger que des trucs liquides et froids, donc gaspacho, glace, yaourt, compote, bon au bout de deux semaines j'étais autorisée à manger des trucs chauds mais pas trop, donc j'ai pu me mettre à la purée et ma mère broyait mes plats pour que je puisse manger autre chose que des yaourts (ça devenait relou). Mais comme ça j'ai perdu deux kilos. Du coup j'étais à 58 kilos.

attention c'est ici que ça se barre en couille.

En septembre j'ai pris un appart toute seule, et c'est là que c'est parti en vrille. Je me suis enfoncée jusqu'au cou dans la boulimie, tout ce que j'achetais quand je faisais les courses disparaissait en quelques jours, j'achetais des tonnes de paquets de gâteaux, de petits pains, de biscotte, de brioche, de pain, de fromage, de yaourts, et je dévorais tout en deux ou trois soirées. Je me faisais vomir chaque soir, j'étais exténuée. Le lendemain je ne mangeais pas de la journée, j'étais faible, irritée et fatiguée. Ce petit manège a fait qu'en novembre j'avais atteint le poids de 54 kilos.

JE LE RÉPÈTE UNE NOUVELLE FOIS, LA BOULIMIE NE FAIT PAS MAIGRIR ! MERCI.

A la base je m'étais fixé comme poids-objectif 53 kilos, mais je me suis rendu compte que c'était pas suffisant. J'ai réussi à maintenir mes 54 kilos pendant les périodes de Noël et du premier de l'an, en vomissant la plupart des trucs que je mangeais, à Noël je le faisais après chaque repas, et à la soirée du premier de l'an je me suis faite vomir trois ou quatre fois dans la soirée. Du coup j'ai passé des soirées exécrables, ok j'étais en famille c'était super sympa, mais mon moral était bouffé par mes TCA, et mon corps était vidé de ses forces.

En janvier 2015 j'ai continué dans la boulimie, je faisais de plus en plus de crises, plusieurs par jour, j'allais même dans le magasin au bout de la rue pour ravitailler mes réserves spéciales crises. Donc ça voulait dire biscuits au chocolat, plaquettes de chocolat, Nutella, bonbons, que de la merde en somme. J'ai dépensé un fric monstre là dedans. J'ai réussi à descendre jusqu'à 51 kilos, mais j'étais dans un état consternant. J'étais tellement au bout du rouleau que je me souviens même plus comment j'ai fait. J'étais un vrai zombie. Et j'étais pas maigre pour autant. A vrai dire j'avais exactement la même corpulence qu'en ce moment alors qu'aujourd'hui je suis bien plus grosse qu'à cette période. Du coup je suis remontée à 53 kilos (c'est le poids MAXIMUM que je m'autorise à peser, au dessus de ça je supporte pas) et j'ai réussi à maintenir jusqu'en mai/juin à peu près. Après cet été je me suis relâchée, j'ai pris beaucoup de poids, en juillet j'étais à 58 kilos. ça m'a rendue folle, je ne vous le cache pas. J'ai passé une journée entière à faire des crises de panique, j'étais incapable de sortir de mon lit, j'ai passé plusieurs heures à pleurer, c'était horrible. Du coup j'ai décidé de me restreindre. J'ai téléchargé l'appli MyFitnessPal, j'ai configuré l'apport calorique quotidien à 500 calories, et j'essayais de m'y tenir. J'ai débuté en août, j'étais à 56 kilos il me semble, j'ai eu des passages à vide où je suis remontée à 57/58 kilos, puis je suis redescendue doucement.

De mi-septembre à mi-octobre j'ai stagné à 55 kilos, à la fin du mois d'octobre j'étais arrivée dans les 54 kilos, et là depuis une semaine je suis enfin revenue dans les 53 kilos.

Doooonc, j'ai calculé, j'ai un IMC de 17,7, et je suis alors en catégorie """très maigre""" ptdr lol xd viens voir mes cuisses et mon ventre et on en reparle après ok bisou.

 

Mon objectif actuel, c'est d'arriver à 47 kilos. Pour voir ce que ça fait. Je pense que je serai trop maigre, mais je veux y arriver, je veux décider de ce que fais mon corps. Je veux décider de son apparence, de ce dont il a l'air, je veux décider de s'il est "trop gros" ou "trop maigre". ça fait depuis quelques jours qu'une petite voix dans ma tête me répète "maigris jusqu'à ce qu'ils t'envoient à l'hôpital" ça serait peut-être un bon moyen qu'ils me prennent au sérieux.

Mais ça serait un peu poussé à l'extrême je pense.

Au pire blc, je vis pour moi, si je veux mourir de faim, je meurs de faim.

De toute manière je vais mourir à un moment ou à un autre.

Alors autant choisir de quelle manière.

A la prochaine,

chat noir

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents