Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal d'un chat noir

Journal d'un chat noir

j'pose les bases, j'ai des TCA et pas envie de vivre.


selfish/selfless

Publié par chat noir sur 2 Mars 2017, 18:26pm

Catégories : #pour m'apprivoiser

selfish/selfless

la première fois qu'on m'a dit que j'étais altruiste, j'avais 16 ans. je ne savais même pas ce que ça voulait dire. c'était mon amoureux, qui avait eu envie de me dire tout ce qu'il aimait chez moi. les deux choses dont je me souviens de ce fameux message "tu es curieuse à propos de tout" et "tu es altruiste". il aimait ça chez moi. c'est aussi ce que j'aime chez moi.

c'est vrai, que j'suis altruiste. c'est ce que j'ai toujours pensé à propos de moi, sauf qu'avant c'message, je savait pas qu'aider les gens de manière totalement désintéressée et sans avantage/bénéfice pour moi mais seulement pour la personne que j'aide, ça avait un nom.

tiens, ça me manque de plus avoir de confident.

à la base j'étais pas venue pour parler de mon altruisme plus qu'évident.

mais plutôt de l'égocentrisme de ma famille.

surtout de mon frère.

j'ai jamais vu quelqu'un de plus égocentrique que lui (bien sûr que j'exagère, mais il m'éneeeerve bon sang, c'qu'il m'énerve)

déjà c'est un putain d'assisté. il ne fait jamais le ménage, jamais la vaisselle, il ne prépare jamais à manger, il ne met jamais la table, il ne débarrasse que son couvert, il ne range jamais son linge, il ne se sert jamais à table (oui oui, quelqu'un doit toujours le servir, sinon il attend), quand il mange tout seul (pardon, des fois il se fait à manger, mais genre que pour lui) il ne fait pas sa vaisselle, il laisse tout traîner. Il ne range jamais ce qu'il utilise (que ça soit de la nourriture, du jus de fruit, un verre, un livre, n'importe quoi), on doit toujours passer derrière lui alors que ce n'est plus un gamin quoi. C'EST COMME SI ON ÉTAIT A SON SERVICE AU FINAL

après, il est susceptible au niveau max (mais là je lui en veux pas, je le suis tout autant) donc on ne peut rien lui dire sinon il se vexe et "je suis la pire des merdes" et c'est insupportable. par contre quand lui il a quelque chose à dire il prend pas des pincettes, je ne compte plus le nombre de fois où il m'a blessée par ses paroles. surtout que ce con, il est habile avec les mots, il sait taper là où ça fait mal. Et après on ne peut pas lui reprocher d'être cruel parce qu'on repart sur "je suis la pire des merdes" et faut passer des heures à le réconforter

mais le pire c'est au quotidien putain (là par contre ça risque de devenir un gros bordel, jusqu'ici j'essayais de "ranger" un peu mon écrit mais là je ne réponds plus de rien)

il est insupportable

je vais essayer de consigner les détails dans l'ordre chronologique d'une journée

le matin il laisse TOUJOURS la porte de la salle de bain ouverte, ce qui fait que ça éclaire dans toutes les chambres sous la porte (c'est qu'un petit détail, mais quand tu additionnes plein de petits détails, au final ça fait un ÉNORME détail)

petit paragraphe pas sur mon frère: mon père fait toujours un bordel monstre quand il passe à la sdb, et évidemment c'est ma chambre qui y est collée, bon après c'est pas sa faute, il a le droit d'être propre, je lui dis rien, mais ça me gave quand même. et ma mère NE SAIT PAS écouter la télé normalement, elle est obligée de mettre le son à fond donc 9 fois sur 10 c'est elle qui me réveille, et la 10ème fois c'est mon père quand il se douche

oh, un truc auquel j'avais pas pensé, y a un an environ, mon frère a décidé de faire un régime + le programme sportif Insanity, du coup je me faisais réveiller soit par ses exercices de sport (parce que non c'était pas possible qu'il le fasse l'après midi "j'aime bien le faire le matin" ouais mais moi j'aime bien DORMIR le matin "dommage" ou "t'as qu'à te coucher plus tôt" ptdr je suis insomniaque gros) soit par l'odeur de son poulet grillé (se réveiller en ayant la gerbe c'est magnifique, je recommande)(j'suis végétarienne depuis deux ans, pour l'anecdote) enfin bref, il en a rien à foutre du monde qui l'entoure et c'est génial

ensuite, dans le salon y a deux canapés, un petit sous le comptoir et un plus long à côté de la baie vitrée, juste sous la grille d'aération pour la clim/chauffage. je ne me mets jamais sur le long parce que, vu qu'il est sous la grille d'aération, ça souffle directement sur les gens qui sont assis, et je suis très très très frileuse comme fille donc je DÉTESTE m'y mettre, sauf si j'ai pas le choix. et tous les matins, il se met dans le petit canapé sous le comptoir donc je suis obligée de me mettre sous cette putain d'aération et ça me fout de mauvaise humeur. je lui ai dit des centaines de fois que je préférais me mettre dans le petit canapé, mais il oublie tout le temps, ou alors il s'en bat vraiment les couilles

en théorie, on partage tout ce qui est nourriture pour le p'tit déj et le goûter. sauf exceptions, genre quelques paquets de gâteaux qui sont spécialement pour lui, et d'autres spécialement pour moi. les céréales qu'on mange en ce moment, sont vendues par sachets de deux, du coup on s'est dit "pour éviter la guerre on fait un chacun" sauf que quand monsieur finit son sachet avant moi, il pique dans le mien. et j'peux pas dire non, genre "non crève de faim casse toi" donc ça déjà c'est chiant

après, il m'interrompt tout le temps dans ce que je fais (que je sois en train de lire, d'écrire, de dessiner, regarder une série, ou un film, que je sois dans ma chambre ou même à la sdb ou aux toilettes) pour me montrer des trucs qu'il fait sur son portable ou son ordi, il s'en fout que je sois occupée, mais moi par contre quand je viens lui dire qu'on passe à table ou un autre truc innocent, il me fait bien comprendre que je le dérange et il m'envoie chier comme si j'étais une mouche à merde. ok merci

pour le goûter, j'disais qu'on avait chacun nos trucs, quand on aime la même chose on partage de manière égale tout ce qu'il y a, et après y a quelques exceptions, genre lui il a des barquettes à la fraise (que je ne touche pas) et moi j'ai des Princes ou des oreo qu'il n'est pas supposé toucher. sauf que monsieur a eu envie d'en manger donc il en a pris (moi si je lui fais ça j'ai droit à un procès et à un assortiment d'insultes bien copieux), déjà que j'ai des problèmes avec la nourriture, j'essaie du mieux que je peux de m'organiser pour manger "normalement" et lui vient tout foutre en l'air. en gros il bouffe ma bouffe et ça me PREND LA TÊTE PUTAIN LA VRAIMENT JE SUIS HORS DE MOI j'en peux plus de ses humeurs là

je fais du mieux que je peux pour sortir de mes TCA, j'essaie d'avoir une alimentation normale, j'essaie de ne plus céder à la boulimie, j'essaie de m'aimer et d'aimer mon corps, j'apprends tout doucement à vivre en harmonie avec ce que je suis, et lui il vient tout détruire

je sais pas comment je dois faire

je sais, je vais plus rien manger comme ça il pourra prendre tout ce qu'il veut

merde à la fin

bon y a quoi d'autre après

ah oui

il joue en ligne avec ses amis, du coup il passe la journée la soirée et une partie de la nuit à HURLER (et j'exagère pas cette fois) quand il gagne quand il perd quand c'est drôle enfin dès qu'il se passe un truc. et quand il perd trop il tape sur son bureau, ça fait trembler tous les murs et neuf fois sur dix ça me fait sursauter (et ma mère aussi). et il parle super fort, donc on l'entend depuis le salon, et quand je suis dans ma chambre à côté de lui (comme là maintenant tout de suite alors que j'écris cet article) je peux l'entendre comme si j'étais assise sur ses genoux. c'est vraiment pénible

c'est comme s'il vivait tout seul

ou avec des valets

des fois je me demande si je vais pas changer mon prénom pour Alfred (le majordome de Batman, j'précise parce que c'est ma boutade préférée en ce moment)

ensuite, il veut qu'on dîne à 20h (à peu près) du coup quand on dîne plus tard, il râle (alors qu'il ne fait absolument rien pour aider, je le redis, il met pas la table, il cuisine pas, il fait rien à part foutre ses pieds sous la table) et quand on est prêts à 20h, il est en train de jouer donc il descend mille ans après

puis quand on est à table il bouffe tout sans faire attention à si tout le monde a été servi

oh, des fois il va se chercher du McDo sans même proposer à quelqu'un s'il en veut. bon à la limite c'est pas dramatique parce que je suis pas fan, et puis c'est lui qui doit inviter mais j'sais pas, il se la joue grave perso et moi ça me viendrait même pas à l'idée de faire ça, il partage jamais, sauf quand il lui tombe un oeil

si, quand il a invité son pote à la maison la dernière fois, il m'a offert une pizza, mais c'était plus par politesse que par réelle générosité

et en plus si jamais il fait preuve de générosité, ensuite il faut le remercier pendant mille ans comme s'il avait découvert le remède contre le sida

après, le soir il s'en bat les couilles de savoir si quelqu'un dort ou non, il va prendre sa douche à 1h du mat, en écoutant la musique à fond, et comment vous dire que c'est un grand fan de metal ?

le pire c'est quand il sort, il préfère rentrer dormir à la maison donc il trouve toujours un moyen de se faire ramener, et même quand il rentre à 4/5h du mat il prend sa douche. genre il me réveille y a pas de soucis merci. je lui ai fait la remarque, il m'a répondu "j'aime bien être propre quand je me couche" je lui ai répondu "j'aime bien dormir quand je me couche" et il m'a dit que c'était dommage mais qu'il comptait pas se priver

genre c'est toujours SON confort avant le reste

et ça me saoule, d'une puissante inimaginable

voilà, j'étais ultra bien depuis lundi soir, mais là c'est reparti, j'ai envie de me tuer

le pire c'est cette histoire de biscuits là, ça m'a saoulée qu'il prenne dans MES affaires quoi

et c'est pas comme si on n'avait plus rien, on a fait les courses hier

en gros le mec il veut tout manger et moi je me mets un doigt dans le c

ça me saoule vraiment

j'ai l'impression que ça sert à rien que je fasse des efforts

j'ai l'impression que ça sert à rien que j'essaie de m'en sortir

parce que tout finit par être ruiner

il comprend pas

il essaie pas de comprendre

puisqu'il n'y a que lui qui l'intéresse

entre lui, ma mère alcoolique et mon père qui me sur-estime, je sais pas comment je vais m'en sortir

d'ailleurs j'ai autre chose à écrire, j'arrive

A tout de suite,

chat noir

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents